Végétal

Angers : un trio gagnant pour vos événements professionnels

Angers,  classée « 1re Ville verte de France », prépare l’avenir en termes de production, recherche, formation, innovation, instituts et organismes officiels, salons professionnels, et pratiques du végétal dans la ville. À Angers, territoire de référence au niveau mondial, le végétal est partout et fait partie intégrante de son identité.

VEGEPOLYS, pôle mondial de l’innovation végétale

Angers accueille le siège de nombreuses institutions et organismes à fort rayonnement. Vegepolys, figure de proue et pôle de compétitivité à vocation mondiale, rassemble plus de 400 adhérents (entreprises, centres de recherche et de formation), et développe des projets innovants, plus de 200 depuis 2005. Spécialisée dans les espaces verts, les parcs et les paysages, Plante & Cité a été créée dans le cadre de Végépolys et compte plus de 500 structures adhérentes. Sa mission : assurer le transfert des connaissances scientifiques vers les professionnels des espaces verts, des entreprises et des collectivités territoriales.

Les leaders du végétal à Angers

Parmi eux l’Office Communautaire des Variétés Végétales (OCVV), l’Instance Nationale des Obtentions Végétales (INOV) ou encore le Groupe d’Etude et de contrôle des Variétés et des Semences (GEVES). Le territoire angevin compte également de nombreux leaders (Ernest-Turc, Mondial Fruit Sélection, …), des entreprises à la pointe de l’innovation et des sociétés qui grandissent dans un esprit start-up (Nor Feed Sud, Terrena…).

4500 emplois sur le territoire

2500 étudiants en formations spécialisées

450 chercheurs

Un pôle de compétitivité à vocation mondiale pour l’innovation végétale

30 000 emplois au sein du pôle de compétitivité Végépolys

Terra Botanica, unique parc à thème dédié au végétal en Europe

Des formations en plein essor

Cette forte identité végétale est renforcée par un enseignement supérieur de référence. Avec ses 25 formations et 2500 étudiants de l’Agrocampus Ouest, l’École Supérieure d’Agricultures, ou l’Université d’Angers, Angers est le premier pôle français dédié au végétal et un leader européen. L’École Supérieure d’Agro-Développement International (ISTOM), qui forme des ingénieurs à la mise en œuvre et à la gestion de projets de développement agro-économiques dans les pays de développement, s’installera à Angers en 2018.

En terme de recherche, Angers assoit son leadership avec la Maison de la Recherche qui réunit des institutions telles que la Structure Fédérative de Recherche sur la Qualité et la Santé du Végétal (SFR QUASAV),  l’Unité Mixte de Recherche Institut de Recherche en Horticulture et Semences (UMR IRHS), les plateaux techniques mutualisés de la SFR QUASAV – Qualité et Santé du Végétal, l’équipe d’Objectif Végétal et avec la bien nommée Maison du Végétal qui accueille les pôles de compétitivité Végépolys et Plante & Cité.

Le congrès mondial de l'horticulture à Angers

Pas étonnant, dès lors, qu’Angers soit devenue une destination incontournable pour les professionnels du végétal avec différents salons dont le Sival ou le Salon des Vins de Loire. Angers accueillera le congrès Greensys en 2019 ou encore le Congrès Mondial de l’Horticulture en août 2022, un événement qui se tient tous les 4 ans dans de grandes métropoles mondiales. Après Brisbane en 2014 et Istanbul en 2018, la Ville d'Angers a été préférée à Pékin pour accueillir, pendant 1 semaine, 3500 participants venant de plus de 110 pays.

J’ai organisé en juin 2016 la 8ième conférence sur la génomique des Rosacées (RGC8) qui regroupait plus de 200 chercheurs travaillant sur la génétique et l’amélioration d’espèces fruitières (pommier, poirier, pécher, abricotier, ceriseir, fraisier, …) et ornementales (rosier). Cette conférence renommée a lieu tous les deux ans à travers le monde : la dernière édition a eu lieu à Seattle aux USA ; la prochaine se tiendra à Shanghai en Chine en 2018. Plusieurs raisons ont fait d’Angers une ville idéale et logique pour accueillir cet évènement : la reconnaissance scientifique internationale de nos équipes travaillant sur les fruits et les roses est certainement un élément primordial mais la situation géographique d’Angers dans la vallée de la Loire, ses monuments historiques, sa gastronomie sont quelques éléments essentiels qui ont motivé mes collègues à voter pour notre candidature et à se déplacer en nombre.

François Laurens – Chercheur - INRA